presse Le Monde.fr // Immersion au coeur de l’Ecole supérieure des arts du Cirque de Bruxelles

Trois années de cirque – Créée en 1999, l’Ecole Supérieure des Arts du Cirque (ESAC) de Bruxelles est la seule école du Plat Pays à préparer ses étudiants au Bachelor en arts du cirque. L’Ecole inaugure officiellement en ce mois d’avril 2018 ses nouveaux locaux, situés dans une ancienne chaufferie, au sud-ouest de la ville. Chaque jour, une cinquantaine d’étudiants venus des quatre coins du monde inventent le nouveau cirque de demain. Ils y étudient durant trois années une spécialité circassienne mais aussi l’histoire du cirque ou l’interprétation théâtrale. 

Pas des stars – Les étudiants arrivent à l’ESAC en maîtrisant déjà une spécialité – corde volante, jonglerie, contorsion… Ils ont généralement suivi une école préparatoire pour leur permettre d’atteindre le haut niveau requis par une école supérieure. Le recrutement s’effectue sur concours avec une centaine de postulants pour seulement une quinzaine de places par promotion. « Ils doivent être capables de faire preuve de curiosité humaine, de créativité et d’humilité. Ce ne sont pas des stars », insiste la directrice de l’ESAC, Virginie Jortay.

pour lire la suite cliquez ici

posté le 26-04-2018

tags: