presse RTBF.be CIRQUE : un nouvel espace, rationnel, convivial pour une école internationale de cirque à Bruxelles : l’ESAC.

Cela faisait 20 ans que l’Ecole de Cirque de Bruxelles se cherchait un lieu à la hauteur de ses ambitions. Le campus du Ceria à Anderlecht, fameux surtout, mais pas seulement, pour son école hôtelière  l’abrite désormais. L’inauguration officielle a lieu aujourd’hui en présence  de Fadila Laanan, la Ministre Présidente du Collège de la Cocof.

Beaucoup de politiques ont joué un rôle utile dans la promotion de cette école de cirque, désormais  » supérieure « . Didier Gosuin en l’accueillant quand elle s’occupait surtout des loisirs des enfants.  Et puis la COCOF et ses Ministres Présidents successifs (Eric Thomas, Françoise Dupuis, Christos Doulkeridis, Fadila

Laanan) vont se passer le relais de 2007 à 2015.Un premier projet, un chapiteau au Ceria, est retoqué à cause de la …nappe phréatique. Finalement après appel d’offres, le cabinet d’architecte Daniel Delgoffe est chargé de transformer l’ancienne chaufferie du Ceria en un double espace à la fois très haut, très fonctionnel et d’une belle sobriété d’ensemble. Nous avons pu en apprécier les fonctionnalités  » à vide « , pendant les vacances de Pâques.  En compagnie de sa directrice, Virginie Jortay, venue de la mise en scène théâtre mais déjà professeur depuis belle lurette à l’ESAC.C’est que le corps professoral, dit-elle s’est constitué  » sur le tas « , avec de vrais circassiens qui s’occupent de la technique, mais pas seulement, et des professeurs venus de la danse, du théâtre, de la musique, de la vidéo plus préoccupés par la  » vision  » artistique de leurs étudiants. C’est que  le  » nouveau cirque « , depuis la fin des années 80 et le rejet progressif des animaux, flirte avec tous les arts de la scène. Nous avons concentré notre interview de Virginie Jortay sur cette  » vision  » du  » corps « circassien, utilisé comme un  » instrument de musique « .

pour lire la suite cliquez ici

 

posté le 26-04-2018

tags: